Le logo relooké… pas mal du tout !

Jeudi 29 juin 2006

Je ne suis pas sans doute pas une référence en matière de jugement esthétique. Je vous livre mes impressions sur le logo que Jacques Pyrat a retravaillé avec l’un de ses amis, graphiste.

J’apprécie la netteté du logo. Il me semble qu’il se retiendra bien, ce qui est un bon point. L’intuition du départ, la Croix et l’Hostie qui structure tout l’ensemble est très bien conservée, avec discrétion.

La petite fleur est charmante et semble en bien meilleure santé que sur le logo original (Jacques Pyrat me faisais justement remarquer qu’elle ressemblait à une fleur toute courbée, en train de mourir).

Lu au second degré, cela veut dire qu’il fait très bon de vivre à l’ombre de la Croix et sous le Soleil de l’Eucharistie !

Le Jaune et le blanc expriment discrètement un autre aspect qui nous est cher : l’appartenance à l’Église. Ce sont les couleurs du Pape. Très bien vu.

La seule chose qui me gène un peu, qui n’est pas facile à exprimer (et qui est peut-être très subjective) : la jambe du J et la partie jaune du P laissent une impression un peu alambiquée et précieuse (qui vient d’ailleurs, pour le J au moins, de l’original).

Cela donne, me semble-t-il, un aspect un peu gracile à l’ensemble.

Pris sous un autre angle, le logo doit dégager une double impression : stabilité et force d’une part, mouvement et dynanisme d’autre part. Le premier point manque passablement, me semble-t-il.

La Croix dont le pied se termine en pointe concourt aussi à cette impression, avec l’inclinaison de l’ensemble vers la droite.

Pensées sans ordre et sans importance, avec surtout un grand merci à Jacques Pyrat et à son ami qui nous ont fait faire un grand pas dans la bonne direction…