Grande neuvaine des familles paysannes
Jeudi 17 novembre 2016

18 novembre - 8e jour

Intentions

La prière et les sacrements La sanctification du dimanche

Seigneur, apprenez-nous à prier en famille, à être fidèle à la sanctification du dimanche et à la pratique dominicale. Faîtes-nous contempler les merveilles des sacrements de l’Église, en nous souvenant que Jésus a besoin de l’eau, de l’huile, du pain et du vin pour nous unir à Lui et nous donner le Salut.

«  Nous demandons que la bienheureuse Vierge Marie voie d’avantage les gens se rassembler prés des autels ses jours de fête… qu’elle les voie venir plus nombreux vers les sacrements qui sont les sources de la grâce divine, surtout à la table eucharistique où l’auteur même de la vie céleste communie avec les hommes ; qu’elle voie enfin renaître ou se développer la coutume de la prière du soir. Le soir quand finissent les travaux du jour, que les pères et les mères de famille se retrouvent avec leurs enfants, qu’ils se mettent à genoux devant l’image de la Vierge Marie et qu’ils récitent le chapelet avec piété.  » Pie XII, 28 nov. 1954

Prions

On peut alors réciter

  • Une des deux prières proposées ci-dessous,
  • Une dizaine de chapelet,
  • Les invocations suivantes :
    « Saint Martin, priez pour nous.
    Saint Benoît, priez pour nous.
    Saint Curé d’Ars, priez pour nous.
    Saint Joseph, protégez-nous.
    Saints Anges gardiens, veillez sur nous.
    Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
    Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous. »

Prière de la neuvaine
Composée par un membre des Journées paysannes

Seigneur Jésus, tu nous as demandé de cultiver la terre, avec ta grâce, afin de nourrir nos frères.
Notre souffrance est grande aujourd’hui, car les obligations de notre métier sont lourdes, et les directives et les normes nous accablent.
A l’image du grain de blé passant sous la meule pour donner une farine riche et nourrissante, à l’image du grain de raisin écrasé au pressoir pour donner ce vin nouveau destiné à réjouir le cœur des hommes, nous voici pressés de toutes parts.
Aussi, humblement, nous venons devant Toi pour demander Ta lumière. Eclaire nos cœurs et nos pensées. Inspire-nous tes volontés, particulièrement dans les situations difficiles. Nous avons confiance en Toi, notre Dieu.
Nous sommes faits pour toi, Seigneur, accorde-nous de garder la volonté de te servir, Toi notre Créateur, tout en subvenant aux besoins de nos frères.
Permets que chacune de nos familles s’abreuve à l’Eau vive qui jaillit de ton Cœur miséricordieux.
Sois notre réconfort. Comme Simon de Cyrène, aide-nous à porter avec Toi nos croix de chaque jour.
Nous te supplions, ô Dieu vivant et rayonnant,
donne-nous ton regard pour consoler,
donne-nous ton sourire pour réchauffer,
donne-nous tes mains pour partager et travailler la terre de ton royaume,
donne-nous ton cœur pour mieux aimer.
Ainsi soit-il.

Prière des travailleurs de la terre
Composée pour le Jubilé de l’an 2000

Seigneur Jésus,
Tu connaissais bien les images du travail agricole et de la vie rurale et tu t’en es servi pour annoncer aux pauvres ton Évangile.
Nous te prions pour les travailleurs ruraux d’aujourd’hui, et particulièrement pour ceux qui, parmi nous, se consacrent aux durs travaux des champs. Donne-nous la force de Ton Esprit pour que nous soyons les témoins et les collaborateurs de la Providence créatrice.
Fais que nous soyons toujours fidèles à ta loi de vérité et d’amour et que nous sachions cultiver en nous et dans nos familles la sainteté de la vie chrétienne, avec la même ardeur avec laquelle nous cultivons la terre.
Bénis la fatigue quotidienne des travailleurs agricoles et fais que la valeur et la dignité du travail des champs soient reconnues par tous.
Fais naître pour nous et parmi nous, des hommes et des femmes qui se mettent au service de l’Évangile et qui, annonçant sans cesse l’amour du Père, Agriculteur divin, nous aident à être en Toi des sarments vivants et féconds pour une communion sans fin.
Amen.