Samedi 9 mai 2009

Ecologie et malthusianisme

Quand certains utilisent l’écologie pour promouvoir la culture de mort.

Le député des Verts Yves Cochet a déclaré, samedi 4 avril , lors d’un colloque de la revue de la décroissance Entropia, à Paris devant 150 participants des milieux écologistes et altermondialistes :

« Aujourd’hui, plus on a d’enfants, plus on touche. Je propose qu’une famille continue de percevoir des aides pour les deux premiers enfants, mais que ces aides diminuent sensiblement à partir du troisième »

Selon lui, un enfant européen a « un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York ».

Il souhaite faire voter une directive baptisée « grève du troisième ventre » qui inverserait l’échelle des prestations familiales.

C’est à dire décourager financièrement les familles de concevoir un troisième d’enfants. En attendant de s’attaquer au deuxième comme en Chine ?

Ahurissant ! … Stupide et faux : les allocations familiales ne font que compenser une partie du surcoût occasionné par les enfants. N’importe quelle famille s’en rend compte.

Plus on a d’enfants, plus on vit pauvrement, même avec les allocations et aides diverses.

Cette idéologie est dangereuse et doit être dénoncée comme criminelle.

Commentaires extraits du Bulletin d’André Noël n° 2140 :

Il faudrait interroger les têtes de liste écologistes sur la question, Cohn-Bendit et José Bové notamment, pour savoir s’ils font leur cette volonté de limiter les naissances !

On touche du doigt l’absurdité criminelle d’une telle idéologie qui inverse le sens de la création ; pour Cochet, la Terre n’est pas au service de l’homme mais l’homme au service de la Terre. Elle seule est sacrée : voilà bien la forme moderne dt l’idolâtrie ; on ne sacrifie plus les enfants au dieu Moloch mais à la déesse Terre ! Que périsse l’homme pour que vivent la Terre, les animaux et les végétaux qu’elle porte ! Car c’est bien à cela que cette folle logique aboutit. A cause de sa natalité en chute libre, les démographes prédisent la disparition de l’Allemagne pour… 2080, malgré l’apport des immigrés ! Angela Merkel tente de conjurer cette perspective en pratiquant l’inverse de ce que prône le Vert français : en augmentant les prestations familiales.

http://www.liberation.fr/societe/0101560404-yves-cochet-pour-la-greve-du-troisieme-ventre