Mardi 2 février 2010

Communiqué de Mgr Scherrer pour la crise du lait

octobre 2009
Mgr Scherrer -  voir en grand cette image
Mgr Scherrer

La filière agricole est en crise. Les producteurs de lait en particulier souffrent jusqu’à crier leur désespoir. Ils protestent contre la spéculation faite aujourd’hui sur les produits agricoles, ils refusent d’être les otages de la compétitivité économique. Ils ne se résignent pas à voir leur nombre diminuer un peu plus chaque année tandis que le rendement à fournir est toujours au plus haut.

Plus que de subventions, les agriculteurs ont besoin d’être reconnus pour ce qu’ils sont.

  • Ils attendent d’être valorisés dans leur travail.
  • Ils aspirent à retrouver leur dignité.
  • Ils plaident pour une rémunération juste de leur métier qui leur permette de vivre décemment et d’envisager un avenir pour eux et leurs enfants.
  • Ils luttent pour que soit maintenu un type d’agriculture familiale qui favorise les relations de proximité et resserre ainsi le tissu social du milieu où ils vivent.

Parce qu’ils ont la noble et indispensable tâche de pourvoir à l’alimentation de tous nos concitoyens, de veiller au respect de la Création, les agriculteurs méritent notre estime et notre considération. Au nom des chrétiens catholiques de la Mayenne, je voudrais leur exprimer mon soutien sans faille et ma proximité fraternelle.

Avec eux, nous voulons redire le sens et la valeur du travail humain. Avec eux, nous voulons replacer l’homme au centre de la vie économique et sociale. Avec eux, nous voulons croire qu’un monde meilleur est possible dès lors que la justice et le bien commun prévalent sur les intérêts mercantiles et égoïstes. Oui, tous ensemble, nous pouvons bâtir l’espérance. C’est en ouvrant des chemins de dialogue, c’est en mutualisant nos efforts et nos initiatives que nous y parviendrons.