Zoom sur

29es Journées paysannes

De l’économie financière à l’économie du vivant
Vendredi 26 avril 2019

Notre association organisait les 16-17 février 2019 à Souvigny, nécropole des Bourbons dans l’Allier, pour une 29e fois consécutive, une rencontre annuelle qui a rassemblé plus de 200 personnes, dont quelques 70 jeunes de 18 à 30 ans. Dans la présentation de ces journées en ouverture, Emmanuelle François, la présidente exprimait qu’était pris cette fois-ci comme le taureau par les cornes pour traiter du sujet qui préoccupe l’association depuis sa création. Il est celui de la question paysanne posée par la modernité. Cette dernière a marqué une rupture de civilisation. L’industrialisation de la production des biens et des services conjuguée à une mondialisation des échanges a fait naître en effet l’emprise de plus en plus croissante de la ville et de la finance.

Fondamentalement passionné par une vie simple et familiale, le monde paysan se retrouve en détresse. Son art du travail pour se nourrir et nourrir les hommes s’est transformé en entreprises à fabriquer de l’argent pour le profit des banques au vu d’emprunt de capital et de remboursement de dettes. Là où l’économie première propre à la vie paysanne est celle qui à travers les relations entre membres familiaux et avec la terre, la nature dans son ensemble, promeut du bon sens, donne au réel son prix, - le prix vrai de la nourriture sans rien en perdre, s’en trouve ce bouleversement de l’histoire qui ayant tué ce fondement la supplée par une fabrique financière instituant la production du gaspillage. Cette économie-ci du capitalisme libéral forme une bulle virtuelle très fière de se montrer puisque désormais elle gouverne avec cynisme à la place du politique.

Vincent Gaborit

Présentation du Professeur Marc Chesney : « La crise permanente et l’échec de la démocratie »

Présentation de Matthieu THABARD, paysan-boulanger

Présentation de Jean Yves TALHOUARN, agronome

Présentation de Philippe MAXENCE sur le distributisme de G.K. CHESTERTON

Présentation de Mgr Jacques HABERT sur la Doctrine Sociale de l’Eglise

Témoignage de Marco Sermarini, créateur d’un communauté de familles et d’une école Chesterton

Table ronde finale M. THABARD, G. HERIARD-DUBREUIL, M. CHESNEY, S. BIGNON, M. SERMARINI