Textes choisis

Je vous aime, ô mon Dieu, et mon seul désir est de vous aimer jusqu’au dernier soupir de ma vie. Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable et j’aimerais mieux mourir en vous aimant que de vivre un seul instant sans vous aimer. Je vous aime, ô mon Dieu, et je ne désire le (...)

message de Benoît XVI pour la Paix du 1er janvier 2010

(Extraits)

Message de Benoît XVI sur la paix, pour le 1er janvier 2007 Extraits (ZENIT.org) ROME, Mardi 12 décembre 2006

Comme les médecins qui, à l’instar des paysans, travaillent sur la vie et, avec le serment d’Hippocrate, disposent d’un texte référent fondateur, nous avons souhaité proposer notre « serment de l’agriculteur ». La politique agricole est un contrat entre l’agriculteur et la société. Il est donc juste que l’agriculteur s’engage vis-à-vis de ceux qu’il nourrit afin d’obtenir, en juste retour, la considération qu’il mérite.

Plutôt que les contraintes, souvent absurdes, imposées aux agriculteurs souhaitant s’installer, plutôt que le marketing de l’agriculture raisonnée, nous avons la conviction que ce serment doit constituer le socle de l’installation des nouveaux agriculteurs.

Prière de St François d’Assise écrite en 1225