La prière du lundi

Qu’est-ce que la prière du lundi ?

Les membres des Journées Paysannes, où qu’ils soient, se retrouvent dans la prière tous les lundis, et prient les uns pour les autres spécialement ce jour de la semaine.

Chacun est libre de participer à ce rendez-vous dans l’union de prière, seul, en famille ou en groupe. Ainsi certaines régions se retrouvent en petits groupes un lundi soir par mois, pour une prière communautaire avec selon les groupes, chapelet, adoration, complies etc…

Pourquoi le lundi ?

Car ce jour correspond au premier jour de la Création, premier jour du travail de Dieu Créateur. Pour nous, le lundi est le premier jour de travail de la semaine, après le repos dominical.

Cette rubrique propose des textes méditatifs pour chaque mois, à prier chez soi ou en petit groupe. Vous les trouverez dans le menu « Contenu », en haut à droite de cette page.

Recevoir chaque mois par mail une méditation pour aider à la prière du lundi

Si vous souhaitez recevoir par mail la méditation de chaque mois, envoyez un mail au secrétariat des Journées Paysannes pour le demander.

Pour cela, cliquez ici.

Intentions de prière

Si vous avez des intentions de prière que vous souhaitez nous confier, nous vous proposons de les envoyer par mail au responsable de votre région, ou à défaut au contact national à Angers. Elles seront ensuite portées par votre région, tout particulièrement le lundi.

Cliquez ici pour accéder aux coordonnées des responsables régionaux.

Prière des travailleurs de la terre

Croix Saint Haon -  voir en grand cette image
Croix Saint Haon
Seigneur Jésus,
Tu connaissais bien les images
du travail agricole et de la vie rurale
et Tu t’en es servi pour annoncer aux pauvres
ton Evangile.
 
Nous te prions
pour les travailleurs ruraux d’aujourd’hui,
et particulièrement pour ceux qui, parmi nous,
se consacrent aux durs travaux des champs.
 
Donne nous la force de Ton Esprit
pour que nous soyons les témoins
et les collaborateurs de la Providence créatrice.
 
Fais que nous soyons toujours fidèles
à ta loi de vérité et d’amour
et que nous sachions cultiver en nous
et dans nos familles
la sainteté de la vie chrétienne,
avec la même ardeur
avec laquelle nous cultivons la terre.
  -  voir en grand cette image
Croix Forgé Noés
 
Bénis la fatigue quotidienne des travailleurs agricoles
et fais que la valeur
et la dignité du travail des champs
soient reconnues par tous.
 
Fais naître pour nous et parmi nous,
des hommes et des femmes
qui se mettent au service de l’Évangile
et qui, annonçant sans cesse l’amour du Père,
Agriculteur divin,
nous aident à être en Toi
des sarments vivants et féconds
pour une communion sans fin .
 
Amen.

Message de Mgr Barbarin aux Journées Paysannes

Ce message a été adressé aux JP par Mgr Barbarin lors d’une conférence qu’il a donnée aux journées de Souvigny en 2000.
Cliquer ici pour accéder à la brochure de cette conférence sur La création.

Ce qui me touche dans l’attitude spirituelle des Journées Paysannes, c’est que c’est une attitude spirituelle première, c’est à dire de démarrage. Cela va vous paraître drôle, mais ce qui me touche le plus, c’est que vous priez le lundi. Voilà. Cela me touche beaucoup.
Parce que, quand la création a commencé, Dieu a fait le Ciel et la Terre, et il faut prier pour cela. Il faut rendre grâces parce que Dieu a fait le Ciel et la Terre. Je sais très bien que les juifs prient au moment du sabbat, que le vendredi est un jour qui nous touche beaucoup parce que le Christ est mort ce jour-là, que le jeudi nous est très cher parce que c’est le jour de l’institution de l’Eucharistie, de la Diakonie, du lavement des pieds, de l’amitié, de la fondation de l’Église, je sais que le dimanche, c’est le dimanche, donc c’est le jour unique.
Mais justement, ce qui m’a touché chez vous, c’est que vous priez le lundi, c’est-à-dire que vous voulez revenir à cette phrase première du Credo : Je crois que Dieu est un père. Je crois en Dieu, le Père créateur.

Et dans cette conférence, pratiquement la seule chose que je voudrais expliquer, c’est justement le mot qui suit : comment tu le regardes, ce père qui est créateur, qu’est-ce que ça veut dire que le Père créateur est tout-puissant ?
Vous, vous vous mettez au service du Créateur, et pour bien servir le Créateur, vous essayez de le contempler. C’est-à-dire d’abord le contempler quand il donne.
Je ne sais pas comment on sème aujourd’hui, j’ai des images d’Épinal du semeur – d’abord, elles ne sont pas d’Épinal, elles sont évangéliques surtout – et j’ai l’impression que lorsque le Christ est venu sur la Terre, il est venu comme un semeur, et le semeur, c’est celui qui veut que la terre soit féconde, parce que Dieu donne. Dieu donne la vie, Dieu donne la semence, Dieu donne la Parole, Dieu donne la grâce.
Et il me semble que vous remplissez correctement votre rôle si d’abord vous contemplez. Et je vois qu’un maître mot, chez vous, c’est l’adoration, et l’adoration c’est le premier commandement (Dt 6,5). C’est la première attitude d’une créature devant son Créateur : nous avons tout reçu de lui et nous devons l’adorer.

Qu’est-ce que veut dire ce mot : adorer ?
Ce n’est pas si simple à définir. Par l’étymologie, cela veut presque dire « être bouche bée ». Os, oris, c’est la bouche, et ad, cela veut dire : « tourner vers ». J’ai la bouche tournée vers lui, et j’en suis bouche bée. Un peu comme il est dit au psaume 81 : Ouvre ta bouche, et moi je vais l’emplir (Ps 81,11), et c’est ce qu’il fait quand nous adorons.

Je vous sens, et j’espère ne pas me tromper, dans un esprit d’adoration et de service.